. Refuge :: Metalcollection.ch
Refuge


Refuge : un nouveau groupe fraîchement signé chez Frontiers Records qui s'en vient revisiter le heavy/speed germanique de la fin des années 80 (ou du début des années 90) ? Oui et non. Oui pour le label et le style... Non pour ce qui est du "nouveau" groupe. Peavy Wagner, Manni Schmidt et Christos Efthimiadis n'en sont en effet pas à leur coup d'essai puisque ces trois compères constituaient le line-up du groupe Rage entre 1988 et 1994. Ils se sont reformés pour donner quelques concerts il y a peu... et puis l'idée d'un nouvel album a germé. Mais comme de son côté, Peavy n'a jamais cessé de mener Rage, ces retrouvailles ont pris le nom de Refuge. Et là, c'est le festival du clin d'oeil ou de la référence. Le patronyme choisi déjà : une chanson du fameux trio parue sur l'album The Missing Link (1993). Le titre de l'album ensuite : Solitary Men... Eh oui, sur Trapped (1992), il y avait une compo nommée Solitary Man. Et puis la jaquette est réalisée par Andreas Marschall (l'illustrateur à qui l'on doit quelques pochettes de Rage - et de pas mal d'autres groupes - au début des années 90). Bref, le message est clair : vous allez écouter du Rage, mais pas celui d'aujourd'hui, non, celui d'il y a vingt-cinq ans ou un peu plus. Sauf que... attendez, corrigez-moi si je me trompe : le Rage actuel ne fait-il déjà pas dans le Rage des nineties ? Bah oui, quand même. Ok, on se retrouve donc avec deux trios différents (avec Peavy comme seul membre commun) pas censés faire la même chose mais qui proposent sensiblement la même recette, c'est ça ? En gros, oui. Est-ce grave ? Chacun aura sa petite idée sur le sujet. En attendant, décortiquons un peu cet album et voyons ce qu'il a dans le ventre.

Cd

bottom